News

La lutte pour le titre WorldSSP se poursuit à Magny-Cours

Tuesday, 6 September 2022 06:10 GMT

La deuxième partie de la saison débute sur le Round Pirelli de France, alors que le duel pour la couronne WorldSSP a été relancé lors de l'épreuve précédente.

Après une pause estivale bien méritée, les pilotes se préparent pour le retour du Championnat FIM World Supersport, qui se rendra au Circuit de Nevers Magny-Cours pour le Round Pirelli de France. La lutte pour le titre est bel et bien relancée après la dernière épreuve en République-Tchèque, avec seulement 14 points d'écart entre les deux premiers du classement à la mi-saison.

LES JEUX SONT OUVERTS : Aegerter devant Baldassarri dans la lutte pour le titre

Dominique Aegerter (Ten Kate Racing Yamaha) aborde la manche française en tant que leader du Championnat, et il entre dans la seconde moitié de la saison après avoir remporté le titre en MotoE™ à Misano. Aegerter a été occupé par sa lutte pour le titre MotoE™ durant la trêve estivale du WorldSSP, mais il se concentrera désormais uniquement sur cette catégorie, la Coupe du Monde MotoE™ étant terminée. En 2021, il a fini premier et deuxième des deux courses de Magny-Cours. Sera-t-il capable de répéter cela et de recommencer à augmenter son avance au championnat, après un week-end de Most à oublier ? Avec 14 points de retard sur Aegerter, Lorenzo Baldassarri (Evan Bros. WorldSSP Yamaha Team) se rend à Magny-Cours après avoir repris 50 longueurs à Aegerter suite à son doublé à Most. Magny-Cours est un circuit que l'Italien n'a pas encore visité, et il espère pouvoir se mettre dans le rythme aussi vite que possible pour continuer à réduire l'écart au Championnat.

LA BATAILLE DANS LE TOP 5 S'ACCENTUE : trois pilotes séparés par 39 points

Une incroyable bataille se prépare dans le Top 5. Nicolo Bulega (Aruba.it Racing WorldSSP Team), Can Oncu (Kawasaki Puccetti Racing) et Stefano Manzi (Dynavolt Triumph) s'affrontent tous pour une place dans le Top 3 du classement. Bulega est actuellement en tête du groupe, mais il courra à Magny-Cours pour la première fois, tandis que ce sera également la première fois que Ducati se rendra sur le circuit depuis 2006. Bulega arrive sur le circuit français avec quatre podiums obtenus lors de ses six dernières courses, mais il est toujours à la recherche de sa première victoire dans le Championnat. Le rookie italien peut-il créer la surprise en France ?

Contrairement à Bulega, Oncu n'est pas monté sur le podium depuis huit courses, et la Course 2 au TT Circuit Assen. Magny-Cours est une piste sur laquelle Oncu s'est bien débrouillé en 2020 et 2021, avec quatre résultats dans le Top 8 en quatre courses, dont une troisième place dans la Course 2 l'an dernier. La star turque cherchera à débuter la seconde moitié de sa campagne avec un retour sur le podium, et il devra garder un œil sur le menaçant Manzi dans cette bataille. Le rookie n'a jamais fini en dehors du Top 10 en WorldSSP chaque fois qu'il a terminé les courses, et il est sur une série de six Top 6 d'affilée, dont deux podiums qui l'ont fait grimper dans le classement. Ce sera sa première fois à Magny-Cours en WorldSSP, et la première fois pour Triumph depuis 2018 en WorldSSP, mais la forme récente de Triumph et de Manzi leur donne une chance de podium en France.

VERS L'AVENIR : MV Agusta peut-elle maintenir sa forme de Most ?

L'équipe MV Agusta Reparto Corse a connu sa meilleure manche de la saison à Most avec Niki Tuuli, de retour d'une blessure et d'une intervention chirurgicale, qui a terminé sixième et dixième, et le rookie turc Bahattin Sofuoglu qui a décroché les cinquième et septième places, ses deux meilleurs résultats pour sa première campagne WorldSSP. Avec Tuuli qui a disposé de plus de temps pour poursuivre sa récupération et son entraînement, et Sofuoglu qui continue à s'adapter au WorldSSP, Magny-Cours pourrait être le théâtre d'un bon week-end pour MV Agusta. La seule victoire de Tuuli en WorldSSP a eu lieu sur le circuit français en 2017, tandis que Sofuoglu y a décroché un podium en WorldSSP300, son seul en dehors de l'Espagne. Au WorldSSP Challenge, à trois épreuves de la fin, Sofuoglu est en tête avec 36 points marqués et 13 d'avance sur le deuxième, Marcel Brenner (VFT Racing).

À SUIVRE : pilotes de retour et wildcards

Ce sera un week-end chargé pour l'équipe GMT94 Yamaha avec le retour de Jules Cluzel, sous réserve de l'accord du médecin. Le Français poursuit son entraînement après s'être blessé à Donington Park. Il sera rejoint par son coéquipier Andy Verdoia, mais il y aura deux machines GMT94 Yamaha supplémentaires sur la grille avec deux pilotes wildcard. Valentin Debise fera sa deuxième apparition de la saison pour le team et il sera rejoint par Matthieu Gregorio pour sa première sortie en WorldSSP. Chez Kallio Racing, Simon Jespersen revient pour sa deuxième apparition en 2022 avec l'équipe, sa troisième au total, tandis qu'Isaac Vinales continuera de remplacer Filippo Fuligni chez D34G Racing.

Ne manquez rien du week-end de Magny-Cours grâce au VidéoPass WorldSBK !